Mot de passe perdu   S'enregistrer  
accueil blog concours livre recontact dessin

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Le Blog

Ces moments ou on perd contact avec nos dons.

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

j'en ai les chakras tout retournés

Régulièrement des personnes qui se tirent les cartes, ou qui ont d'autres capacités me disent qu'ils ne ressentent plus rien !

Qu'ils sont comme tout le monde et que cela les trouble. Ils se posent la question de savoir si leurs capacités et leur aptitude à percevoir l'invisible va revenir .

Et je répond : OUI ! Ne vous en faites pas, c'est normal.

Avoir des dons ou des capacités, ce n'est pas une chose simple. On se pose souvent la question de ce que cela ferait d'être “normal” et vivre sans cela.

Méfiez vous l'univers vous écoute !

La phase d’acceptation

Une des première fois ou on vous retire vos dons c'est bien pour vous faire comprendre que

tout comme un bras ou une jambe, on se rend compte -qu'après tout- cela fait parti de vous. C’est la phase d’acceptation : accepter que nos dons font partie de nous.

Il arrive aussi des fois ou on vous explique aussi que vous abusez avec vos ressentis, et que vous l'utilisez à tort et à travers.

Ne vous en faites pas. Tout cela vise à vous permettre de mieux apprendre à bien utiliser vos dons, cela revient en général assez vite, cela dure juste assez pour votre "foutre la trouille" !

Et puis de temps en temps c'est le black out.

On ne voit plus rien, on n'entend plus rien, on n'arrive plus a se faire les cartes ni le pendule.

Lorsque ça arrive après avoir dépassé le stad précédent : celui de l'acceptation.

Cela peut se répéter ou non, et durer un certain temps.

Cette phase c'est ce que j'appelle 'la digestion"

La phase de digestion

IL est nécessaire de se poser des fois un moment pour faire le point, sortir la tête dans le guidon, se mettre aussi à l'ancrage et servir notre vie terrestre.

Nous sommes la pour nous incarner aussi ?

Normalement lorsqu'on est en quête de développer une capacité, c'est souvent pour redonner aux autres et s'ouvrir aux autres. Toute la démarche que l'on vous impose, est faite pour vous préparer à cela. Vivre des choses dans sa vie, avoir des expérience et en tirer les leçons est une étape nécessaire au développement du travailleur de l'invisible.

La phase de maturation

J’entends souvent des futurs pro me dire qu’ils n’osent pas se lancer, par peur de perdre la petite étincelle et ne plus savoir redonner aux autres. 

Et la je réponds : “tu es appelé, faut y aller, ne t’en fais pas tu auras encore des moments de doute, des moments ou il faudra prendre sur toi pour t’imposer ces pauses nécessaires et où toi tu recevras les signes qui te diront quand t’arrêter”.

Mes guides me disent souvent qu’il faut arrêter là, ou même des fois je ris car les gens ne m’appellent plus lorsqu’il faut que je prenne manifestement du repos !

Mes guides disent aussi que j’ai développé grâce à ces manques de perceptions, d’autres capacités pour palier aux moments de trous noirs. Et dès fois ils me disent même ! “Là on intervient pas tu sais faire toute seule ! Tu as appris à faire toute seule, alors vas-y”.

Du coup la prochaine fois que vous n'aurez plus de son plus de lumière, ne vous étonnez pas et soyez dans l'accueil de ce que vous percevez avec vos 5 sens.

Tous ces mécanismes subtils vous en trouverez le sens au fur et à mesure de votre pratique, alors laissez vous guider, et ne prenez pas cela comme une punition ou une peur que l’aventure soit terminée. ce sont juste des étapes normales que vous devez franchir..


Voilà, j'espère que cet article vous aura interpellé et donné à réfléchir, n'hésitez pas à me laisser un commentaire savoir ce que vous en avez pensé .

Imprimer E-mail

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Partager

Bonjour, ce site utilise des cookies...