Mot de passe perdu   S'enregistrer  
accueil blog concours livre recontact dessin

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Le Blog

Technique de voyance : l'Amorce .

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

sans complaisance on vous informe

Créer une amorce en voyance

Il existe différentes techniques de voyances, l’amorce permet de fonctionner comme un fil d'Ariane et vous propose de débobiner un bout du fil pour comprendre la suite des évenements.

Je me pose à moi-même toutes sortes de questions générales sur la personne : son passé, sa personnalité, ses relations jusqu’à ce que je vois un élément qui attire plus spécialement mon attention que ca soit au niveau de mon ressenti ou de mes supports de voyance , je sais alors que c’est là qu’il faut creuser : j’ai trouvé mon amorce.

L’avantage d’utiliser la technique de l’amorce, c’est qu’elle fonctionne comme un déclencheur (une porte qu’on ouvre ou qu’on ferme) des perceptions extrasensorielles, ainsi, le reste du temps, on peut rester fermé et bénéficier d’une vie normale sans s’épuiser pour maintenir un ancrage.

Les supports en Voyance

On appelle support de voyance, tous les outils que vous pouvez trouver pour vous aider à faire de la divination sur commande.

Qu'on utilise les cartes, le marc de café, le pendule, ou même la numérologie, les osselets, les runes, les entrailles de pigeon et caetera, les supports de voyance sont des outils pour vous aider à obtenir les informations sur votre consultant, c’est à dire votre amorce.

Les vieilles voyantes que je côtoyais dans ma jeunesse, m’ont toujours affirmé la même chose :

"Tu sais, à la fin, la meilleure technique c'est de se passer de support"

Et je les regardais pourtant manipuler leurs pendules de leurs doigts gourds et laisser traîner des jeux de cartes tellement usés qu'on en distinguait à peine les motifs.

Cependant je comprenais très bien ce qu'elle disaient : savoir faire de la voyance sans support, c'est y aller avec son instinct, son savoir et sans rien (Pas de filet, pas de béquilles)

C'est comme dans le dessin animé de Disney ou Dumbo croit qu'il sait voler grâce à sa plume ! Or il sait voler parce que c'est un éléphant qui a la capacité de voler avec ses grandes oreilles. Les supports ne sont pas indispensables mais c’est comme un rituel qui aide à déclencher le processus.

Les cartes : le doudou du voyant.

Il existe des techniques comme l’astrologie ou la numérologie, dans lesquelles on peut obtenir un résultat sans aucune voyance. La preuve en est que des logiciels peuvent réaliser votre thème et que leur interprétation est souvent pertinente.

Cependant je demeure persuadée du fait que les meilleurs professionnels qui utilisent ces techniques, sont toujours guidés par un petit peu de voyance même si ils n’en sont pas conscients.

Utiliser l’amorce.

A chaque voyance j'ai ce moment ou je ressens que j’ai trouvé un point d'accroche, un point de départ, "un truc" et je sais que c’est le début de ma séance de voyance. C’est l’amorce.

Le meilleure façon d’établir un canal de qualité avec le consultant, c’est de ne pas lui poser trop de questions, mais de laisser venir les éléments directement de la voyance, ainsi la personne est totalement réceptive et son mental ne viendra pas s’interposer ce qui risquerait de fausser la voyance car on peut capter ce que la personne a envie d’entendre. En revanche il peut m’arriver de devoir poser des questions aux consultants mais c’est pour lever un doute ou une ambiguïté et dans ce cas je suis pleinement consciente de la raison pour laquelle je pose cette question. Exemple : je vois un partenaire mais mon ressenti me dit que ca n’est pas si simple : amour à sens unique, à distance… Dans ce cas je pose la question pour pouvoir passer à la suite.

Tout consultant à besoin de vous faire confiance. Il leur arrive de vouloir vous tester en occultant délibérément certains aspects de leur vie pour vérifier que je suis capable de le déceler.

Selon les personnes l'amorce est différente et il faut donc savoir se concentrer sur un détail qui vous fait "partir"  : Une date de naissance ? sa voix ? Son aura ? Ce que vous percevez par empathie ? Sa photo ?

Tout est bon pour attraper le bout de la ficelle qui va vous guider dans le labyrinthe de la perception...

Se dire que la personne est lion et se poser la question à l'intérieur de soi, si c'est un lion blessé, ou un lion dans sa superbe.. Et la suite vient tout seul.

Un autre exemple : sa photo où vous pouvez percevoir par empathie ses sentiments ou sa douleur physique.

Tout est bon pour amorcer le début de l'histoire de votre consultant et en dérouler le fil dans l'ordre.

C'est comme faire une mise au point et zoomer sur ce qu'on a besoin de savoir.

Capter les informations avec ses 6 sens.

Tout est bon pour trouver une amorce et se poser les bonnes questions.

Utiliser ses sens est un bon moyen de débuter la consultation.

Entendez vous de la musique ? La personne joue-t-elle d'un instrument ? Ou aime-t-elle danser ?

Pourquoi cette musique ? Quelle est l'importance de la musique dans la vie de cette personne ? Pourquoi vous avez entendu de la musique alors que votre consultante vous demandait si elle allait rencontrer quelqu'un ?

C’est tout un déroulé de questions que vous pouvez vous poser à l'intérieur de vous.

Les 5 sens et le 6ème peuvent se mettre en action et vous aider à comprendre la situation.

  •  La vue (clair-voyance) : On voit des éléments qui parlent à la personne... Des détails , une symbolique
  • L'ouie (clair-audience) : Entendre des bruits, de la musique, une ambiance sonore.
  • L'odorat : Sentir des odeurs.  C'est plus connu en médiumnité de sentir  des odeurs (ex le tabac du défunt ), mais c'est tout aussi  possible d'avoir une odeur  en consultation de voyance pour mettre sur la piste d'un métier par exemple.
  • Le goût  :  Un goût de mer ? de sel ? des vacances ?
  • Les perceptions corporelles (kinesthésie) : Ressentir des mouvements dans son corps ? Un travail pénible ? Avoir mal quelque part et comprendre un soucis de santé ?
  • Le 6ème sens : Entre l'instinct d'être en danger ou de ressentir de la manipulation . On peut ressentir la jalousie, la haine, la colère.

Les réponses à rebrousse-poil

Quand on ne comprend n’a pas directement de réponse à la question du consultant, on peut commencer par des éléments secondaires qui finissent par permettre de trouver la réponse souhaitée.

Par exemple à la question : Est ce que je vais avoir mon concours ?

la réponse n'est pas forcément “oui” ou “non”. Mais plutôt, on peut percevoir ce qu'amène  le fait d'avoir un concours et les conséquences d'avoir obtenu ce concours désiré.

Changer de service ? Changer de collègues ? Avoir plus d'argent et se préparer aux conséquences d'avoir ce concours.

Bien sur si je posais la question toute simple de "est ce que je peux en face de moi et le cours de sa vie qui peut interférer sa réussite. Du coup pour avoir une réponse plus précise je commence par cerner la question par ses aspects secondaires.

J'espère que mon article vous aura intéressé, et fait apprendre des choses,...

N'hésitez pas à me laisser un commentaire pour me faire part de vos remarques (cela me fait bien souvent plaisir)

A très vite pour de nouvelles aventures

Imprimer E-mail

You have no rights to post comments

Partager

Bonjour, ce site utilise des cookies...