Mot de passe perdu   S'enregistrer  
accueil blog concours livre recontact dessin

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Le Blog

L'écriture automatique et l'écriture intuitive

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 ecriture automatique

S'asseoir à une table, laisser son stylo divaguer n'est pas très compliqué en soi.

Il suffit de faire le vide, de laisser de côté son mental et de laisser le crayon courir sur le papier.
Mais à qui avez vous affaire lorsque vous écrivez ces lignes ?
Est ce dangereux comme on peut le lire sur les forums, les groupes ou les sites ?

Je vais essayer de vous expliquer un peu tout cela.

Déjà il faut bien distinguer ces deux sortes d'écriture..

L'écriture intuitive.

L'aspect le plus important de ce mode d'écriture est que c'est VOUS qui avez le contrôle du crayon.

Vous entendez des phrases, des mots, des lettres et vous écrivez sous la dictée.

C'est donc votre écriture, même si vous pouvez avoir l'impression d'être en connexion avec un écrivain, avec des tournures de phrases différentes des vôtres et même parfois des mots que vous ignoriez .

Ces mots dans votre tête, c'est bien souvent davantage un guide qui s'adresse à vous.

Il est rare que les sujets de ces textes soient des thèmes liés à la vie courante. Le plus souvent ils  relèvent de domaines spirituels.

Mais cela dépend aussi de vos facultés. Si, par exemple, vous êtes médium, vous pourrez, par clairaudience, capter des défunts, ou des entités plus intelligentes...

Il est courant pour les collégiens et les lycéens de s’essayer à cet exercice, et je me suis de temps en temps retrouvée à répondre à des parents inquiets des conséquences de cette pratique. 

L'écriture automatique.

C'est vrai, là ça rigole un peu moins.

C'est de l'incorporation d'entités, ou d'esprits qui accaparent votre bras. C'est à dire qu'ils prennent le contrôle de votre main !

Vous n'avez pas la même écriture que d'habitude, et les propos sont différents, vous pouvez vous retrouver à dessiner, gribouiller, écrire de façon logique et vous embarquer dans de sacrés conversations.

Il y a deux sortes d'écriture automatique :

  • Celle ou vous avez les lettres et les mots attachés, et vous ne levez pas le stylo du papier. (Vous n'avez donc pas de ponctuations, de barres sur les T et les points sur les i )

Certains vous diront que ce sont des vieilles âmes qui ne savent plus écrire.

  • Celles où les mots sont détachés et bien formée, bien qu’il ne s’agisse pas de notre écriture habituelle.

Les propos de ces écrits diffèrent selon votre l’identité de l’esprit qui intervient

Un enfant défunt peut être très facétieux, vous pouvez vous retrouver avec des gribouillis marrants, des phrases très enfantines... Ces âmes d'enfants sont rares cependant, et il faut se méfier des esprits farceurs qui pourraient vous toucher par ce biais en se faisant passer pour des âmes d’enfants.

Le monde de l'invisible est peuplé d'illusions.

Il est très facile de se faire berner.

Je peux vous dire que j'ai connu des personnes ayant suivi la piste de chevaliers qui les ont menés à l'endroit de leur tombeau dans une petite église, d'un endroit ou faut zoomer sur une carte pour trouver l'emplacement du village.

En général les vieilles âmes qui n'ont pas “monté”, qui sont restés auprès de nous, tels les fantômes, ont tendance à tourner en rond dans leurs propos. Un fantôme à en effet tendance à rester sur les raisons de sa mort.. Et il  ressasse les raisons pour laquelle il ne veut pas continuer son cheminement dans l'au-delà.

Vous faire un topo de tout ce qui peuple l'invisible serait long et sûrement peu complet, au regard de toutes les entités rencontrées.

Cependant on peut les définir selon la forme de leur Niveau d'intelligence/ Niveau d'énergie/ Niveau spirituel...

On peut croiser des petits dieux, des démons, des esprits malins... Les anges et archanges ne sont pas concernés par nos préoccupations d'humains, et se soucient peu qu'on se pose des questions pour avancer.

Un guide, un esprit, peut se faire aisément passer pour un ange gagner votre confiance et capter votre attention !

Et une déité commune peut aussi se prendre pour un grand dieu, ou pour d'autres personnages.

En effet ces entités peuvent se nourrir de vos croyances, de votre égo, de votre peur, et entretenir tout cela avec ou sans malice.

Tout simplement les entités ne peuvent pas vous faire passer une information qui est trop éloignée de ce qu’on appelle votre “filtre cognitif” c’est à dire les choses que vous connaissez et en lesquelles vous croyez. Si vous ne savez pas ce qu’est un renard, un renard se présentera à vous en tant que “petit chien roux”.

Je pose une question à laquelle je ne vais pas répondre, que je vous soumets :

"Croyez vous que la Vierge Marie parle un français châtié et courant ?"

Saint Michel et autres personnages illustres ne sont pas sur ces plans de conscience, accessibles par la simple écriture automatique, qui est pour eux à un niveau d'énergie et de spiritualité bien bas !

Croyez vous simplement qu'ils vont vous avertir qu'oncle Raymond va décéder ?

Je pourrais vous parler un jour des expériences, des rencontres, (sans écriture automatiques) avec des déités romaines qui font tout pour que l’on continue à croire en eux.

Il n'est pas aisé de capter une âme de défunt saine d'esprit et dont la mort est encore assez récente, et d'avoir le niveau d'énergie pour le capter et le laisser écrire ! Est ce que le jeu en vaut la chandelle malgré tout ce que vous pouvez rencontrer ?

Poser des questions à votre interlocuteur.

Croyez moi, les entités ont accès à tout ! toutes les informations qu'elles peuvent vous servir pour prouver de leur bonne foi.

Contacter son frère et avoir les détails dont on a besoin pour valider de son identité est chose facile, par contre l'entité que vous avez au bout du crayon ne peut pas mentir sur sa façon d'agir.

En général nos défunts proches nous rassurent, nous disent que tout va bien, et évitent de dire comment c'est la haut.

Même si ils vous parlent de la maladie de Tata Yvette, c'est toujours dans un accompagnement bienveillant. ET dans le caractère du défunt.

Si votre tonton était râleur vous retrouverez ce trait de caractère comme une empreinte énergétique qui vous permet de penser qu’il s’agit bien d’un contact authentique !

En revanche si cela flatte votre égo, que vous avez affaire à un personnage illustre, ou quelque chose de terrifiant, il vaudrait mieux arrêter la séance.

Parfois on peut même avoir droit à des manifestations physiques comme stylo et des feuilles qui volent à travers la pièce
C'est vous qui voyez

Les dangers.

Faire de l'écriture automatique est, sans en avoir l'air, un art qui demande une sacrée force d'esprit et qui nécessite de bien se connaître.

Il faut savoir mettre des barrières et apprendre à connaître le mécanisme, cela peut être un outil de choix comme support pour un médium.

Cependant imaginez bien que si vous laissez entrer une entité dans votre bras, cela ne se cantonne pas qu'à votre bras... Le mécanisme d'incorporation est DANGEREUX, et n'est pas sans conséquence.

A moins que vous ayez envie d'avoir une belle possession à la clé, dont il est difficile de se défaire.

Sachez mettre des barrières plus que des protections, et surtout des limites .

Je rappelle aussi, et c'est important, c'est pour cela que je l'écris deux fois !

Un esprits, une entité peut se nourrir de vos peurs, angoisses, égo, et du coup entretenir tout cela.

Croire qu'on a affaire à Krishna - ou je ne sais quel maître et s’en vanter, entretenir cela et embarquer du monde dans votre délire cela peut vous mener loin et avoir des conséquences.

Il n'est pas facile de redescendre de tout cela.

En soi, pratiquer l'écriture automatique n'est pas compliqué, et lorsque je montre à des personnes comment on fait, elles sont surprises de la simplicité du mécanisme.

Ce qui est plus compliqué c'est tout ce qui est autour pour savoir ce que l’on fait et limiter les risques. D'où cet article pour vous prévenir de certains aspect de l'écriture automatique

J'espère que mon article vous aura intéressé, et n'hésitez pas à me laisser un petit commentaire pour dire ce que vous en avez pensé

Imprimer E-mail

Partager

Bonjour, ce site utilise des cookies...